Une bisquine c'est d'abord un gréémlent: 3 mâts, mât de misaine, grand mât appelé mât de taillevent et mât de tapecul.

 Voiles: Foc sur boute-hors, misaine au tiers, taillevent au tiers, tape cul au tiers, plus éventuellement un ou plusieurs huniers.

 En fait, on connaît surtout les grandes bisquines de Cancale et de Granville qui sont l'évolution ultime de ce genre de gréément avant disparition.

 Depuis 20ans, on a reconstruit deux grandes bisquine de ce type, la Granvillaise et la Cancalaise.

 Ci dessous la Cancalaise sous voiles.

bisquine

 A Saint Vaast et à Barfleur, il a existé auparavant de petites bisquine. "la Jeune Marie" de Barfleur,  fut la dernière de ce type, c'est un peu pourquoi,sur les conseils de François Renaud et d'Yves Pilon, je décidai de gréer le François Emmanuel en petite bisquine; la deuxième, puisqu'il qu'une reconstruction, "L'ami Pierre, navigue actuellement à St Vaast.

 La Jeune Marie, ci dessous.

jeune marie137

 

L'Ami Pierre, reconstruction, plans François Renaud, voiles Anne Renaud, construction au chantier naval de Tatihou.

lamipierre1