17 octobre 2011

Maquette du François Emmanuel

Afin de participer aux régates de bateaux jouet remisent à l'honneur par François Pochon à St Vaast la Hougue, je me suis mis à la construction d"un petit François Emmanuel.

 Ne possédant pas des plans de la coque, je me suis inspiré des plans de la Jeune Marie, que l'on peut trouver dans l'incontournable livre de François Renault: Bateaux de Normandie. (Epuisé hélas) qui, à part l'étrave ressemble très fort à mon bateau.

 La première erreur que j'ai faite est d'avoir fait un calque sur photoshop et d'avoir "tiré dessus" pour le faire correspondre au profil de mon bateau, hors sur le plan la quille n'est pas comprise ce qui fait qu'il sera un peu plus ventru, mais pour un bateau jouet c'est plutôt un plus.

 La jauge étant de 61cm de l'extrémité de l'étrave à l'arrière du tableau, j'ai agrandi le plan en conséquence.

PLan de la Jeune Marie

            jeune marie bisquine

Le même en superposition avec les formes de mon bateau en rouge.

            jeune marie bisquine copie

            jeune marie bisquine 1

Possédant pour mon travail une imprimante grand format j'ai imprimé les plans en grandeur. Mais on peut tout simplement mettre le plan en grandeur sur l'écran d'ordi et décalquer, voir le site de François pochon indiqué plus haut.

 Mes planches de sapin faisant 25 mm, je trace 8 couches sur le plan et à partir de celà je dessine des demi gabarits en carton fort qui me serviront à faire le traçage sur les planches en évitant les noeuds.

            DSC_8854

 

            DSC_8855

Les tranches sont découpées à l'aide d'une scie a ruban fine, une scie sauteuse fait également très bien l'affaire.

            DSC_8848

 

            DSC_8849

 Ayant tapé dans des bouts de bois qui trainaient dans l'atelier, certains n'avaient pas la largeur voulue, ce qui explique qu'une tranche soit en deux moitiers.

 Je colle mes tranches à la résine époxy, je me sers de seringues (sans aiguilles) pour les dosages, c'est très pratique pour les petites quantités.

 On peu utiliser d'autres colles, entre autre la PPU.

 La résine époxy ne nécessite pas un fort pressage , j'ai juste posé 2 ou 3 briques sur l'ensemble pour le maintenir durant le séchage.

 La résine avec une charge pour l'épaissir permet entre autre de boucher les trous ou de réparer les bévues.

Pour coller on enduit au pinceau (jetable) les deux parties avec le mélange pur afin que l'époxy pénétre bien les fibres du bois. Ensuite on épaissi avec de la charge, on applique sur une des faces et on presse légèrement.

DSC_8858

 Comme je suis oparti d'un plan qui n'est pas celui de mon bateau j'ai laissé pas mal de "gras" pour pouvoir ensuite façonner à l'oeil.

 

DSC_8856

 

            DSC_8857

 

DSC_8902  

François Pochon conseille , une fois les tranches collées, de finir d'abord l'intéririeur de la coque, je ne l'ai pas fait, n'ayant pas un plan précis de mon bateau j'ai préféré faire en premier l'extérieur à l'oeil, et voir ensuite ce qu'il restera à enlever à l'intèrieur.  

                    DSC_8903

Rabot, ciseau, plane, sont utilisés pour affiner la coque.

DSC_8999   DSC_9000

                                  DSC_9002 

 

La quille en bois dur, (ici du hêtre) va être encastrée dans une feuillure ainsi que l'étrave. J'ai commencé la feuillure à la scie puis j'ai creusé au bédane.

 DSC_9003

               DSC_9004  DSC_9005

 

 DSC_9006

Un gabarit en carton est découpé de sorte à bien s'adapter aux formes du bateau. Il permettra un traçage exact sur le bois.

DSC_9012

 

                   DSC_9013  DSC_9014

 

 DSC_9015

Entre temps j'ai tracé la tonture avec une baguette et découpé le haut de la coque.

DSC_9010

 

L'étave est découpée et posée à son tour

          DSC_9049  DSC_9051

 

          DSC_9052

 

Pendant que çà séche j'ai débité des baguettes carrées en douglas dans lesquelles je vais tailler les mâts. J'utilise la technique chinoise dite du rabotage inversé; le rabot fixé à l'envers dans l'étau est fixe, c'est le bois qui bouge.

    DSC_9140  DSC_9145

NB: Le bois ne bouge pas tout seul évidemment faut y mettre un peu de bonne volonté et...Attention aux doigts!

...Et çà commence à ressembler à un bateau...

DSC_9058

LE TABLEAU

Le tableau et le couronnement sont découpés dans du douglas de 6 mm toujours après avoir fait des gabarits en carton.

 L'arrière de la coque est scié sur deux tranches (bisque rage!) et on adapte les pièces.

DSC_9120  DSC_9122

DSC_9123  DSC_9124 

DSC_9125  DSC_9126

 

DSC_9127  DSC_9128

Il faut souvent déployer des trésors d'imagination pour faire tenir les morceaux (qui ne demandent qu'à se barrer) pendant le collage.

 La méthode employée ci dessous est dite "à la Mordevol"

DSC_9134  DSC_9130

                     DSC_9129

 

 

Posté par philippemorel à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


27 octobre 2011

les outils

Une petite parenthèse pour vous parler des outils nécessaires et suffisants pour la réalisation d'un bateau jouet. Tout d'abord un conseil, évitez les foires aux outils des grandes surface ou les magasins type "Ontario", vous auriez des outils à accrocher aux murs mais les utiliser serait une autre histoire. Le rabot et les ciseaux à bois entre autre autre doivent être d'excellente qualité.

 On peut parfois trouver par contre de très bon outils de marque dans les solderies style Chrysler..Heu pardon je voulais dire Cadiac.

 La plane, viel outil peut utilisé actuellement, bien affûtée fait merveille pour l'extérieur.

 2 ciseaux droits, un large, un plus étroit.

1 bédane.

2 gouges, 1 large une étroite.

1 trusquin

1 maillet ou une masselote en plomb.(pour taper sur les ciseaux)

1 bonne râpe n'est pas négligeable non plus.

1 scie à onglets

1 plane si vous en trouvez une

1 très bon rabot, mon vieux "Stanley" (40a) me donne entièrement satisfaction

1 fausse équerre, très utile

1 cale à poncer et du papier de verre.

 et bien sur équerre, crayon, mètre...

J'ai oublié  : une scie à chantourner et une petite scie à main de maquettiste.

DSC_9164

Les non indispensables qui rendent quand même bien des services.

 Scie sauteuse électrique, petite scie à ruban, ponceuse électrique sur établi.

DSC_9165

Un meuble bien pratique

 Je viens de faire l'acquisition dans une brocante d'un meuble d'imprimeur destiné à mes photos mais je dois dire que pour les maquettes c'est super, un tiroir pour les plans, un autre pour le bois, un troisième pour les outils...etc etc...

DSC_9168

 

Posté par philippemorel à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2011

Bateau jouet suite

Gabarits en carton et pièces découpées.

DSC_9161

La coueffe est découpée dans du hêtre.

 L'étambrai également dans du hêtre de 25mm

Le banc arrière est en douglas

J'ai réalisé le pont et le plancher en contre plaqué de douglas (ne cherchez pas à en acheter je l'ai fabriqué moi même)

 Les 3 couches de douglas (1,5 mm) du pont ont été collées à la résine sur une forme pour avoir le galbe nécéssaire.

C'est essences ne sont évidemment pas obligatoires , on évitera troutefois des bois qui ne conviendraient vraiment pas, exemple: faire une coque en bois de fer et les mâts en balsa serait une erreur...L'inverse aussi d'ailleurs...

Si les noms vous paraissent rébarbatif, allez faire un tour sur le blog de François Pochon cité plus haut, sur le paragraphe concernant la construction d'un canot de Barfleur, la vaquelote, il explique tous les termes.

DSC_9159    DSC_9158

                 DSC_9160

Certaines opérations délicates nécessitent de se mettre à l'échelle du bateau....

                DSC_9421

J'ai réalisé les colliers de mât, l'anneau du boute hors, et la fixation de la queue de malet dans du dural de 10x2 mm.

 la fixation est faite par deux pointes tête hom, les avant trous étant remplis de résine époxy, je pense que çà devrait tenir.

 Aucune pièce n'est pour l'instant collée, il sera préférable de peintre chaque morceau séparément avant de le fixer à demeure.

 

DSC_9499   DSC_9497

                      DSC_9494   DSC_9423

DSC_9498

Paul, un ami vient de m'envoyer ce mail: "Bravo pour la maquette et mention spéciale pour le bordel sur ton établi..."

Je réalise en voyant la photo, qu'en effet, pour certains, c'est un peu le foutoir...Pour moi, c'est plutôt  mon désordre vital

Posté par philippemorel à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2012

Mise en peinture

 Si je veux pouvoir particiuper aux régates de juillet, faut que je m'active un peu.

 Un coup de minium, comme sur les vrais, en sous couche...Et j'en ai plein les doigts comme d'habitude....

           DSC_3158

DSC_3164  DSC_3157

DSC_3162

 

DSC_3159

Posté par philippemorel à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2012

Il prend des couleurs

DSC_3646

        DSC_3644, DSC_3643

DSC_3640

Posté par philippemorel à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juin 2012

Il commence vraiment à ressembler à son grand frère.

DSC_4227

 

DSC_4224

 

 

Posté par philippemorel à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2012

Aujourd'hui...On grée!

         DSC_4348

  DSC_4349  DSC_4350

 

  DSC_4354  DSC_4352 net

 

  DSC_4381 net

 

 


 

Posté par philippemorel à 21:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Calcul approximatif du lest

Le bateau est mis à l'eau, des poids sont placés dessus jusqu'à ce qu'il soit dans ses lignes. Ce poids correspondra au lest en plomb placé dans la dérive.

DSC_4358

          DSC_4360  DSC_4362

 

Posté par philippemorel à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2012

premiers bords

Mer calme vent d'ouest force 3 à 4 avec rafales, attention: çà va commencer...

IMG_8778

 Ne pas hésiter à se mouiller un peu!

                                            IMG_8792

IMG_8795

 

...Et c'est parti!

IMG_8796

waouhhh heureusement qu'il va vers la côte je n'arrive pas à le suivre

    

               IMG_8800  IMG_8805

                        

                              IMG_8811

ÌL est un peu ardent et va en zig zag mais maintient quand même son cap. Etant donner la force du vent j'airais du amener le tape cul.

Peut être aussi devrais-je reculer un peu la dérive.

`  

                               IMG_8820

       La vie est belle LVEBSS*

crédit photographiqiue Michaël Herpin

 

 *Pour les néophytes, LVEBSS signifie: La vie est belle sans Sarkozy

 

 

Posté par philippemorel à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2012

Quelques détails

Les ferrures, crocs, crochets, sont réalisés en fil de fer galva de 1,5mm de diametre

Les rocambeaux ont un point de soudure. (faut que je mette une photo)

Bout dehors et queue de mallet sont bloqués par une goupille.


DSC_4381  DSC_4382

Les bouts sont en fibres naturelles,(ne me demandez pas ce que c'est , c'est une grosse bobine que j'ai à la maison depuis 40 ans)

Je les ai passées à l'huile de pin.

j'avais commencé en nylon mais les noeuds ne tiennent pas et çà m'énerve.

 Le livrelof est en inox de 3 mm

J'ai fait des noeud coulissants pour pour régler les écoutes, est ce que çà suffit? réponse après essais...

J'ai fait deux butées sur le livrelof, un peu de super glue pour que çà ne glisse pas...A vérifier...

 DSC_4385  DSC_4387

  DSC_4391  DSC_4392

Les fileux (taquets) sont justes pointés pour pouvoir éventuellement les changer de place.

 DSC_4393  DSC_4389

 

 

 

  




Posté par philippemorel à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]